• Petit poème footballistique

    Roule, roule le ballon

    De pieds en pieds

    En toute saison

    Roule, roule pour les petits

    Et aussi pour les grands

    Assis devant leurs télévisions

    Vole, vole, le ballon

    Comme le Concorde

    Avant qu'il ne s'embrase

    Vole et dis bonjour

    Au firmament

    Tu n'as pas de bras ni de jambes

    Tu n'as pas d'yeux ni d'oreilles

    Mais les hommes t'adulent

    Plus que le soleil

    Ah, disent les rêveurs,

    S'il pouvait faire ballon

    Et ils ont bien raison !

    Cours, cours le ballon

    Sur l'herbe fraîche

    Arrosée, tondue et verte

    Cours sur les terrains du monde

    Distillant ta bonne humeur

    Ta joie de vivre

    Et ton cheese

    Dans les cœurs par rebonds

    Roule et verse les couleurs

    En lui, en elle, en nous

    Puis cours, puis roule encore

    Gens qui se lèvent en avalant

    Ciel, nuages, oiseaux, avions

    Ooooooouuuuuuhhhhhhhhhh

    Puis vole !

    Oh zut, poteau !

     

    Hugues de la Crêpe


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :