• Le traître

     

    Qui a vendu la mèche sur l'altercation ayant eu lieu entre Raymond Domenech et Nicolas Anelka dans le vestiaire ? Qui est le félon qui a donné Nicolas Anelka en pâture à ces vautours de journalistes ? L'équipe de OH NON ENCORE DU FOOT !  propose quelques pistes :

     

    Thierry Henry avait tout intérêt à cramer Nicolas Anelka. L'homme lui avait pris le poste qui lui revenait de droit.  Non seulement parce qu'il est meilleur que lui mais aussi en raison de ses années de service en équipe de France. En coulisse, Thierry Henry jugeait Nicolas Anelka mou du gland et tout pourri. C'est Cissé qui nous l'a dit.

     

    Malgré son amitié apparente avec Nicolas Anelka, Eric Abidal le déteste. Tout ça parce qu'un jour à l'entraînement, l'attaquant l'aurait humilié en lui faisant un pont suspendu. Rappel des figures techniques de foot : le petit pont, le grand pont et l'extrêmement rare pont suspendu qui consiste à élever le ballon au dessus du défenseur en le lui montrant du doigt comme à un idiot puis à le passer en lui disant : « quel dommage que tu n'es pas sur toi ton appareil photo, t'aurais pu immortaliser ». Depuis ce jour, le défenseur attend le premier faux pas de Nicolas Anelka pour le pourrir. C'est Toulalan qui nous l'a dit.

     

    La femme de Ribéry qui ne pardonne pas à son homme la tromperie avec Zahia et qui s'est jurée de le lui faire payer par tous les moyens possibles. C'est personne qui nous l'a dit, mais on sait très bien de quoi sont capables les femmes lorsqu'elles ont les nerfs (et puis balourder de la vaisselle de France sur la gueule de Frank en Afrique du sud, c'était pas possible)

     

    Le colonel Moutarde avec le chandelier dans la bibliothèque. C'est madame Pervenche avec la clé anglaise dans la cuisine qui nous l'a dit.

     

    William Gallas dont on sait qu'il rêve depuis sa plus tendre enfance d'être sponsorisé par Quick. C'est Mac Donald qui nous l'a dit.

     

    Nicolas Anelka lui-même. Parce qu'il sait très bien que le match contre l'équipe d'Afrique du Sud risque d'être une nouvelle humiliation. Et aussi que malgré son clash avec Domenech, l'autre est encore capable de le titulariser. Pour preuve, c'est Raymond lui-même qui nous l'a dit.

     

    Si avec ça, on avance pas...

     

    Peter Smash de Vive le Sport !

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :