• Le punisher par Raymond Domenech

    Le grand rêve de Raymond Domenech a toujours été de devenir critique de cinéma. Hélas, lorsqu'il a remarqué que sélectionneur de l'équipe de France était nettement mieux payé que cette profession, il a vite tranché. Heureusement, pour OH NON ENCORE DU FOOT, l'homme a accepté de nous parler gratuitement (si, si) des films qu'il a vu, réalisant ainsi son vieux rêve le temps de quelques billets. Aujourd'hui, les deux films sur le Punisher, cru 2004 et 2007.

     

    Nicolas Anelka m'a tanné pour que je parle de ces deux films qui ne sont pas des chefs d'œuvre, donc j'en parle - Bien. Deux films sur le héros de comic sont sortis au cinéma, l'un en 2004, l'autre en 2007. Le premier est joué par un blondinet bodybuildé, le deuxième par un brun limite grassouillet avec une gueule de boucher. Avec un tel casting, on pourrait croire a priori que le deuxième film collerait plus à la bédé et à son univers sombre, éh bien non. Autant le film de 2004 est réussi autant celui de 2007 ressemble à une farce grotesque. Dans le premier, Franck Castle alias le Punisher voit sous ses yeux son fils et sa femme assassinés par des maffieux aux ordres de John Travolta. Survivant miraculeusement à leur attaque, il décide de se venger. Deux scènes rendent ce film intéressant - lorsqu'un tueur muni d'une guitare vient narguer Franck Castle dans un snack (s'ensuit une course poursuite infernale en voiture), lorsqu'un autre tueur, colosse russe semblant être sorti tout droit d'un dessin animé, vient éliminer le héros chez lui. Bref, rien que pour ces deux scènes, ce film d'action vaut le coup. Pour l'autre film - à moins de vouloir se payer une franche rigolade - pas la peine de s'abimer les yeux. Le fils et la femme de Franck Castle sont morts depuis belle lurette. Alone, notre héros dégomme du mafieux à la queue leu leu. L'acteur qui joue Franck Castle est mauvais. A part deux ou trois grimaces qui se veulent viriles, son jeu est nul (il ferait mieux de nous servir des côtes de porc). D'ailleurs tous les acteurs de ce film sont mauvais. Etonnamment, même celui qui pourtant assurait dans la série The Wire. Néanmoins comme le scénario du film est mauvais, on n'est pas trop choqué. Une scène résume à merveille cette daube au titre racoleur : War Zone : A la fin, les deux méchants tiennent en otages une mère et sa fille. Le punisher est désarmé, blessé, à la merci de ses ennemis. L'un des méchants décide soudain de lui balancer une arme contenant une seule balle pour qu'il choisisse de tuer soit la fille, soit la mère... On croirait presque la série animée des Simpsons si les morts ne s'accumulaient pas et les protagonistes ne faisaient pas autant la gueule.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :