• Le clash

    Entre Florent Malouda et Raymond Domenech, la hache de guerre est déterrée. Le différent aurait éclaté lors de la collation de fin d'après midi entre la sieste et la séance de vidéo surprise (à la dernière séance : les joueurs ont eu droit au long métrage de Bob l'éponge. Au générique de fin, un Bob l'éponge de deux mètres a fait son apparition distribuant à qui en voulait des figurines des personnages du dessin animé ainsi que des éponges Carrefour et des porte-clés SFR). Florent Malouda aurait ouvert son panier pique-nique puis aurait soupiré bruyamment, attirant l'attention du coach. « Putain fait chier ! » aurait dit le guyanais sous les yeux éberlués de Franck Ribéry et  de Djibril Cissé « Y a des pâtes de fruits, j'ai horreur des pâtes de fruits ! ». Tout le monde sait qu'il y a deux ans, les deux hommes s'étaient pris la tête violemment suite à un désaccord sur les olives sans noyaux (Raymond Domenech soutenait que les olives poussaient comme ça, Florent Malouda affirmait qu'elles subissaient une opération délicate - ouverture au laser, extraction du noyau puis fermeture du fruit par des chirurgiens retraités). Altercation qui avait coûté sa place à Florent Malouda pour l'Euro 2008. Tout le monde sait aussi que les pâtes de fruit ont été offertes aux joueurs par Estelle lors de sa visite la semaine dernière. Tout le monde sait encore qu'Estelle est la femme de Domenech et que ce dernier n'aime pas qu'on fasse allusion à elle, en bien ou en mal. Seul Domenech a le droit de parler d'Estelle. Seul lui a le droit de parler de ses pâtes de fruit, en bien ou en mal. Malouda le sait pertinemment. Comme tout le monde au sein de l'équipe de France. Ce qui devait arriver arriva.

    Dans un silence de mort, Domenech aurait longuement toisé Malouda. D'après les observateurs ses yeux seraient devenus rouges comme ceux du Terminator. Puis il aurait dit : « Bin si t'en veux pas, tu les manges pas ». A son tour, Malouda aurait lancé un regard d'apocalypse à Domenech, déclarant : « J'peux les donner ? ». Domenech aurait alors rétorqué du tac-au-tac : « Bin ouais, si tu trouves quelqu'un qu'en veut ». Franck Ribéry aurait aussitôt sauté sur l'occasion pour détendre cette atmosphère nauséabonde : « Bin moi, j'en veux ! » se serait-il écrié. Malouda lui aurait donc donné ses pâtes de fruit non sans lancer cette dernière fanfaronnade : « Euh en échange, je peux te prendre tes chocolats ? ». Agacé, Raymond Domenech se serait tourné vers Bob l'éponge pour entamer la conversation avec lui.

    Conclusion : Qu'on ne s'étonne pas si, jeudi soir, Bob l'éponge joue à la place de Malouda.

     

    Pedro Montgomery de Vive le Sport


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :