• Suffit la loose ! Ici et là, les gens, quelque soient leurs milieux sociaux et leurs goûts culinaires parlent déjà de barrage. On reconnaît bien là l'esprit étriqué et craintif du peuple français (« allez les petits ! »). Tu prends une claque, tu tends la joue en demandant à recevoir un coup de genou. N'importnawak ! Quand injectera t-on l'esprit de compétition à nos contemporains ? Quand leur apprendra t-on que rien n'est jamais perdu tant qu'on bande encore ?! Quand lira t-on dans leurs faciès déterminés l'œil du tigre et le « just do it » ?! Bon dieu, mais réveillez-vous ! L'équipe de France peut encore se qualifier sans passer par les barrages ! Elle a tous les atouts pour y parvenir ! Suffit qu'elle réalise que le sang et la morve de la gagne coulent dans ses veines et dans ses narines !... Ah oui ? Et comment qu'elle fait donc, vu que mathématiquement la Serbie ne peut plus être battue, persifle un pauvre type en fond de salle. Ah ! Ah ! Je ricane. Comme si les mathématiques enchaînaient les vainqueurs ! Déjà, l'équipe de France doit montrer sa véritable nature et foutre 20 pions à l'Autriche ! Nouvelle tactique ! Le 2-4-4 ! Les arrières et le goal devant, les milieux et les attaquants derrière (accompagnés du petit cheval blanc qu'il avait donque du coura-ageu) ! Le temps que les autrichiens cogitent sur ce schéma inédit, on inverse et on enquille les buts - A 6-0 au premier quart d'heure, les Autrichiens pensent déjà à se convertir à la natation synchronisée - on ne fait rentrer que des attaquants - tactique 0-6-5 ! Et là on les étrille !... Ok, mais en imaginant qu'on parvienne à ce résultat dément, ça change rien, on peut même foutre 100 pions à l'Autriche, la Serbie resterait quand même devant, faut pas sortir de Saint-Cyr pour le comprendre, goguenarde à nouveau le looser en pouffant comme un renégat. Ah ouais ?! Je m'esclaffe. Et les remplaçants y servent à quoi, mon pote ? A faire la popotte et la danse du ventre ? Nan, les remplaçants y se bougent le uc ! Y se déguisent en supporters Serbes et y foutent le boxon au match Serbie-Lituanie ! Résultat, à cause des incidents, la Fifa tacle à la gueule la Serbie en lui retirant des points et la France devient première de son groupe en gagnant en plus son dernier match avec l'art et la manière! Gros respect et admiration !... Alors kéki répond à ça le nullard en fond de salle ? Y s'fait tout petit et y la ramène plus hein ?! Y veut peut-être que je lui prenne la main pour l'emmener à la piscine où s'entraînent ses amis Autrichiens ?

    Etienne Bronson de Vive le Sport !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique